...  aqueste bèu 11 de Mai de 2014 

 

ELECCIONS EUROPENCAS DEL 25 DE MAI DE 2014

La campanha franchimanda es bravament trista.

Antau me regaudisse de recebre la referéncia d'aquesta lista, desprovesida de mejans, mas que ditz de causas senadas que rescaufan lo còr: 

 « Occitània, per una Euròpa dels pòbles »


 Volètz que :
·    L’Union Europenca reconesca los Occitans, los Catalans e los Bascs.
·    l’Union Europenca siá pas mai una associacion d’Estats mas una federacion dels pòbles.
·    l’Union Europenca se rapròche dels ciutadans :
     ·  Supression de la Comission Europenca e remplaçament per un President de l’Union Europenca elegit al sufragi universal.
      ·  Un Primièr Ministre e un govèrn europencs responsables davant lo Parlament Europenc.
      ·   Un Parlament Europenc que aja lo poder de far e votar de leis.
      ·   Las decisions sián presas al melhor nivèl e que los pòbles sián consultats per referendum, especialament sus l’alargament de l’Union europenca.
·    L’agricultura respecte l’environament : desvolopament de la filièra fusta, ajuda europenca a l’agricultura en parçan desfavorizat e de montanha, enebiment dels pesticids que deiman las abelhas.
·    Las regions ajan una melhora mestresa del fonzièr per ajudar lors estajants a viure e trabalhar al país.
·    L’espleitacion de las sorgas d’energie apare l’environament e siá profechosa al desvolopament de nòstras regions.
·    Las vias de comunicacion transversalas (ralh e rota) sián favorizadas e nos jónhen a totes nòstres vesins europencs.
·    La revitalizacion de nòstras industrias tradicionalas e  la recèrca de filièras novèlas permetan de viure e trabalhar al país.
·    La negociacion entre l’Union europenca e los Estats Units per l'establiment d'une zòna de liure-escambi transatlantica afecte pas la proteccion dels productors e dels consomators europencs.
·      La fin del dumping social e de las distorsions de concurréncia en Euròpa.
·   Lo contraròtle dels flusses migratòris per una politica concertada al nivèl europenc.
·    Una melhora politica d’integracion dels immigrats legals extra-comunautaris en ligason amb los estats e las instàncias europencas.
·   La creacion de collectivitats territorialas pels Catalans de Catalonha Nòrd (Pirenèus Orientals mens lo Fenolhedés occitan) e los Bascs del País Basc Nòrd dins los Pirenèus Atlantics.
 Alavetz votatz e fasetz votar per :
« Occitània, per una Euròpa dels pòbles »
Descargatz vòstre bulletin de vòte sus :
http://occitania-eleccion-europenca2014.blogspot.fr

 

E lèu de pas mancar: 


 

PROGRAMME

 

9h 30 Accueil des participants par les organisateurs

10h 00 - 12 h Colloque, dans la Chapelle Saint Blaise (à côté de la cathédrale): Frédéric Mistral si célèbre et si méconnu.  

Frédéric Jacques Temple : La Statue de Mistral / l’estatua de Mistral

Jean-Marc Courbet (Majoral du Félibrige)  " De Mirèio au Prix Nobel, la renommée de Frédéric Mistral "

Philippe Martel (Université Paul Valéry): Mistral, la renaissance provençale et la célébrité : un jeu de miroirs déformants ? 

12h à la découverte des vins de Maguelone (dégustation)

12 30 repas « terre et lagune » servi par les « Compagnons de Maguelone »

 

14 h  suite du colloque : Frédéric Mistral à Maguelone

Jean-Frédéric Brun (PEN de langue d’Oc) : Maguelone : un lieu cher à Mistral. Eclairages sur la Santo-Estello de 1900.

Jean-Yves Casanova (Université de Pau): l’enfance, les rêves et la genèse de l’inspiration de Mistral.

Jean-Claude Forêt (Université Paul Valéry): "Maguelonne, haut lieu des lettres occitanes et françaises: de Bernard de Tréviers à Max Rouquette en passant par Frédéric Mistral, Robert Lafont et bien d’autres…"

 

17h : Découverte de l’œuvre poétique de Frédéric Mistral à travers un spectacle poétique et musical avec la participation des écrivains présents et des élèves du Collège Leon Còrdas. 

 

DINS LAS PIADAS DE MAX ROQUETA

a Argelièrs d'Erau (34),

Dissabte 29 de junh de 2013

Fèsta occitana en omenatge a Max Roqueta e a sa lenga

Sala Verd Paradís: Mòstras / " Lo silenci de l'èrba ", passejada poetica dins l'òbra de Max Roqueta e fòtos de Silvia Berger

" Lo Dire Amorós " dau CIRDÒC. Ramelet de poesias amorosas occitanas, tèxtes d'Ives Roqueta, pinturas de Pèire François.

Venda de libres per l'IEO.

10H : " Max Roqueta, Prince de las èrbas lentas " per JosianaUBAUD. Passejada botanica, a l'entorn de la sala Verd Paradís.

12H30 : Inauguracion de la segonda jornada Max Roqueta. Aperitiu en cançon amb " Lo Pegomàs ", Passaires de cultura occitana, còr d'òmes polifonic. Poèmas de Max Roqueta per de calandrons de Ginhac.

Brasucada de muscles et repais partejat, cadun pòrta quicòm.

14H30 : " TROBAR, PASSAR, RENÀISSER " per Joan-Marc VILANÒVA " De l'An Mil als Temps Modèrnes, la corsa bartassièra de l'Occitan pels camps de l'Istòria " Conferéncia acompanhada d'un diaporama.

16H : " D'Òc e d'Òlt " Patric DELMAS e Gerard ROUSSILHE un parelh de contaires, una cordelada de contes a l'encòp risolièrs e dolents.

17H45 : Corala Nadalenca, Pegomasses.

19H : Repais assegurat per lo cercle occitan Max Roqueta.

22H : au " Plas ", fuòc de la Sant Joan d'estiu e balèti Queb'òc amb " Biscam pas " Còr occitan de Sant-Guilhèm .

Contacte : cercle.occitan.max.roqueta@gmail.com - 04.67.57.32.21 -

 

*

Rencontres Sauramps

soirée poésie

XXX janvier 2013

auditorium du Musée Fabre

18 h 30

animée par Jean-Claude Forêt et Marie-Jeanne Verny

 

Trois poètes des garrigues

 

Rencontre avec trois poètes qui ont la garrigue au corps et au cœur. Deux vivent à Montpeyroux, l'autre à Montpellier. Tous trois incarnent deux générations : années 50 et 80. Le médecin, le vigneron et le chanteur partagent la même passion pour une langue et son pays.

Une projection de photos de Georges Souche accompagnera cette rencontre.

 

Joan-Frederic Brun, Las que dançavan dins la lutz, Trabucaire

Jean-Frédéric Brun continue une longue tradition d'écrivains occitans médecins. Montpelliérain comme Max Rouquette, il installe comme lui son univers d'écriture dans les garrigues de l'arrière-pays ou les étangs du littoral, étant aussi bien spéléologue que gardian. De ces multiples vies jaillit une œuvre solaire et foisonnante qui ne vise rien moins qu'à réenchanter le monde en le repeuplant de ses créatures merveilleuses massacrées par notre modernité : fées et géants, bêtes qui parlent, mages et sorcières. Après Lo temps clar de las encantadas (IEO, 2005), nous retournons sur ses pas dans les gorges de la Vis et sur l'arête de la Serrane pour retrouver ces êtres de rêve, enfants de nos désirs, et les somptueux paysages où ils vivent. La connaissance intime des légendes traditionnelles, des espaces de garrigues et d'une belle langue naturelle, ainsi qu'un réel talent de conteur, nous mettent, à la lettre, sous le charme des fées, ces « enchantées vêtues de rouge » qui dansaient dans la lumière. Rêver à elles console de tout.

 

Joan-Pau Creissac, Per camins / Cheminements, Fédérop

Vignes du bas pays ou pelouses du Causse, le poète marche dans son pays et tente d'exprimer l'émotion de l'instant, la sensation éphémère, le sentiment qui se trouve trop à l'étroit dans le cœur et le dilate aux dimensions de l'infini. La quête poétique de Jean-Paul Creissac est ambitieuse dans son projet et humble dans sa forme : poésie énumérative et litanique, pas après pas, répertoire des choses à portée de main, des émotions à portée de cœur. Que le poète se parle à lui-même, qu'il interpelle les paysages (l'Aigoual, le Rhône) ou invoque d'évanescents destinataires, le poème est un fragment de monologue intérieur au tu omniprésent. Après Correspondéncias, paru voici plus de vingt ans aux mêmes éditions, Per camins est lui aussi un inventaire du monde, mais teinté cette fois-ci de mélancolie, d'inquiétude et de doute, comme si « le lieu de culture et de poésie » auquel aspire le poète était ressenti comme définitivement utopique :

« La terre te parle / les paroles cependant s’éteignent. / Nous restera-t-il seulement la mémoire ? »

 

Sylvan Chabaud, Leis illas infinidas / Les ïles infinies, Jorn

Toute île est rêvée, tout rêve est insulaire. Les îles infinies de Sylvan Chabaud sont autant de poèmes du désir. Désirs multiples, dont le plus immédiat est celui de l'instant qu'il faut saisir au vol, coûte que coûte. L'ici et maintenant est l'île la plus inaccessible :

« Nous passons notre vie / à essayer de la vivre / et nous perdons tant de temps / à nous perdre / dans le temps... »

Le désir est aussi appétit de nature et d'éléments :  arbres, paysages (le Mont Aigoual, les gorges de la Vis) et bien sûr îles réelles, à commencer par l'île singulière, Sète, Autre objet de fascination : les sites préhistoriques, îles de pierre émergeant d'un lointain passé et marquant la fusion parfaite de l'homme dans la nature,

La langue (occitane) est l'objet principal du désir, désir de langue qui rassemble tous les autres. Les poèmes de Sylvan Chabaud sont autant de Sporades éparpillées dans l'océan des âges, des concrétions de langue jalonnant nos vies de Petit Poucet, des tentatives de comprendre la part d'éternité que nous renfermons dans le flux du temps qui nous charrie.

 

 

Total Festum est une manifestation impulsée par la Région Languedoc-Roussillon en partenariat avec Radio Lenga d'oc et le magazine César.

 

Montpellier Samedi 2 juin 2012 Poésies anglaises et occitanes à l’épreuve de la traduction Espace Pierre Clerc, Esplanade Charles-de-Gaulle / 13h-14h Avec Marie-Christine Rixte, Jean-Claude Rixte, professeurs et traducteurs, et Jean-Frédéric Brun, auteur et traducteur. Animation par Jean-Claude Forêt, lecture par David Stanley. Dans le cadre de la Comédie du livre. En partenariat avec l’association Cœur de livres, la Ville de Montpellier, Radio Lenga d’oc et le magazine César.

paregut lo prumièr de junh lo novèl libre dau oebmèstre de Montpelhièr l'Occitana: LAS QUE DANÇAVAN DINS LA LUTZ (Trabucaire Ed, 2012)  

 

Montpellier l'occitana s'amerita son nom!  Legissètz aiçò e peçugatz vos per veire que somiatz pas... quand se rapelam de las pontannadas passadas...

 

Dissabte 7 d'abril de 2012 a Carcassona L’AEC / Renat Nelli vos convida a una taula redonda sus l’eiretatge occitan de Renat Nelli


Fa trenta ans, lo 11 de març de 1982, desapareissiá a Carcassona, l'escrivan e poèta Renat Nelli.


Al moment de sa creacion en març de 2011, l’Associacion d’Estudis del Catarisme / Renat Nelli s’es donada per tòca d'enriquesir nòstra memòria de la vida e de l’òbra de Renat Nelli (1906-1982).Poèta bilinga, en francés e en occitan, teorician e editor de poesia, traductor, abans-disèire, antologista de la literatura et de la poesia occitana médievala e modèrna, filològ romanista, ensagista, erotològ, critician d’art, istorian de las religions, de las idèas et de las letras, etnografe, actor occitanista de la dzcentralisacion culturela, umanista total e enfin, istorian e  filosòfe del catarisme, Renat Nelli es un òme multiple que trobèt son caminanment original e sa libertat al caireforc de totas sas disciplinas.

L'eiretatge occitan de Renat Nelli


A l'eissida de sa primièra amassada generala, l'AEC vos convida a assistir a Carcassona, a 15 h 30, sala de l'auditòri dels Jesuits, carrièra dels Etudis, a una taula redonda consacrada a l'eiretatge occitan de Renat Nelli. A l'entorn de Franc Bardòu,  escrivan occitan, Mèstre en Jòcs de l’Acadèmia dels Jòcs Florals de Tolosa e autor del libre René Nelli, un élan poétique occitan (IEO, 2008), dos amics de Renat Nelli vendràn evocar
 l'eiretatge occitan del poèta carcassonés : Felip Carbona, professor onorari d'Universitat, ancian préesident de l'IEO, ancian responsable de la revista Gai Saber e Joan-Frederic Brun, escrivan, poèta, president de la seccion occitana del PEN-Club Internacional e membre del comitat de lectura de la revista Oc.


Entrada liura e a gratis.

 

 

 

Anem Òc, per la lenga occitana ! - Tolosa - 31 març 2012

 

Un rendut compte de dos bèus libres sus Renat Nelli

Lo blòg novèl de Georges Souche, lo fachilièr de l'objectiu fotografic! 

 

 

 Èrem 25000 a Carcassona per sosténer la lenga d'Òc!!

LO PRESIDENT SARKOZY ENCANA LA LAUSENJA DE NòSTRAS CULTURAS DIVèRSAS? 

Dans son discours du 12 novembre dernier, le président français Nicolas Sarkozy s'est exprimé en ces termes sur la diversité culturelle française :

"La France, c’est l’un des pays les plus divers au monde. Cette diversité est inscrite dans les coeurs et dans les esprits, un pays où aucun village ne ressemble à un autre et où chacun s’efforce d’être différent de son voisin. Cette diversité française est une richesse. Chaque culture, chaque tradition, chaque langue a une valeur infinie. Les laisser disparaître serait une faute. Nous nous appauvririons. Nous ne serions pas ce que nous sommes sans que nous ont donné et continuent à nous donner les cultures provençale, bretonne ou alsacienne, sans l’Outre-mer, sans ce que nous ont apporté les Antilles, la Réunion ou Tahiti, l’ouverture qu’elles nous ont donné sur le monde, sans ce que nous ont apporté l’Afrique ou le Maghreb. Regardez ce que la langue française doit à Aimé Césaire ou à Léopold Sedar Senghor. Songez aux trésors que la langue d’Oc a déposé dans notre culture nationale. Notre identité, et c’est le miracle français, est à la fois singulière et plurielle."

 

 

...  lo dimècres de la Sant Joan d'Estiu, 24 de Junh de 2009 

 

la partença d'una de las figuras centralas de l'occitanisme dau sègle XX, un actor màger de nostra renaissença: Robèrt Lafont

 

 

 

... e de poèmas novèls dau oebmèstre de Montpelhièr l'Occitana: MUSICALITAT  DELS EMBAUCES 

 

 

un grand tèxt de Langlada: la Viradòna

 

E per parlar de ieu, son pareguts a la començança d'aqueste an:

en cliquejant sus l'imatge de cada libre se pòt veire sa presentacion, e mai las criticas que començan de paréisser...

 

 

 

 

Max Roqueta present sus la ret:

 

"rasims de Luna "  susYou tube

 

Un numerò especial de OC  (Oc CCCLXVII-CCCLXVIII-CCCLXIX - XIIIena tièira, N°s 87-89, prima-estiu-auton 2008) sus Max Roqueta per marcar son centenari. Doas contribucions de JFB dedins:"Tota una vida : Max Roqueta e la revista "Òc" (pp 112-158); "La lenga de Max Roqueta"(- en collaboracion amb Joan-Guilhèm Roqueta; pp 159-198)

 

Quatre tèxtes dins lo darrièr "RECLAMS" de 2008: doas nòvas inedichas tiradas de "Estraviatges" (en preparacion) e doas criticas, sus la Cançon d'Antiòca e Pèire Pessamessa

 

 

                   

refondacion a Montpelhièr dau 

"PEN CLUB DE LENGA  D'OC"

 

Lo Diluns 8 de Decembre de 2008 a 10 oras 30 : Dévoilement de plaque aux arcades de l’ancienne porte du Pila St Gély - Jardin des Poètes; 19h00 :Verre de l’amitié - Hall Marie de Montpellier - Hôtel de ville; 20h30 :Spectacle de la troupe Art Cie : « Paradis, etc. » Salle des Rencontres - Hôtel de ville

Occitània viva que non sai sus l'autre pendís de las Aups... omenatja majament Max Roqueta!

  

Nòvas parucions

LO LIBRE DE SARA... Sara es lo nom que los bomians de las Santas bailèron a una femna non-bomiana qu'aculhiguèron coma una de las sieunas, ela que consacrèt sa vida tota a melhorar son sòrt. A l'entorn de l'istòria d'aquela femna, qu'ai coneguda ieu tanben dins las annadas setanta,  Max Roqueta bròda un teissut d'escritura densa sus Camarga, l'istòria e las tradicions dels Bomians amb l'autra Sara, la Verge negra que venèran, e tanben lo Marqués de Baroncelli, autra figura camarguesa granda qu'ajudèt aquel pòble. Aquel libre, lo volum 6 de Verd Paradís, Max Chaleil lo publiquèt en 1999 en version francesa a las edicions de París (agotat). La version originala en òc èra encara inedicha.

 

 

Cap a l'index alfabetic dels autors.

La cronologia 

 Cap au somari analitic de la literatura